La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Le château en Espagne

Lazare Gousseau & Thibault Taconet

 

-Je ne suis pas de ceux qui haïssent, mais je suis née pour aimer.
-Eh bien donc, s’il te faut aimer, va-t-en sous terre aimer les morts !
Moi tant que je vivrai, ce n’est pas une femme qui me fera la loi.

SophocleAntigone

Ce qui n’existe pas encore et ce qui n’existe plus,
ce qui n’est pas ou plus, ou pas encore
c’est ce dont on doit dire :
c’est déjà, c’est là, c’est encore.

La Géomètre dans Le château en Espagne

 

C’est une réalité simple mais paradoxale : ce en quoi on ne croit pas peut être empêché d’exister. Paradoxale a fortiori si on l’ignore. Prolifère alors tout un tas de réalités monstrueuses dans lesquelles, démons aveugles et producteurs d’injustices, nous sommes incapables de reconnaitre nos créatures : injustice faite à ce en quoi on ne croit pas, à ceux qu’on ne voit pas - parce qu’on ne veut pas les voir. Fable fantaisiste et panchronique, Le château en Espagne a l'ambition de parler de la nécessité de faire place à ce.ux qui n’existe.nt pas, et de participer humblement à la transformation du récit.

LG & TT.

Création en 2020/21.